Poulet fermier rôti au four et sauce au vin rouge

Poulet fermier rôti au four et sauce au vin rouge

Comme d’habitude, je ne saurais trop vous conseiller de vous appuyer sur votre boucher préféré pour vous dégoter un bon petit poulet fermier.

De plus, il se fera un plaisir de vous le préparer et vous le saucissonner avec un grand sourire, même pas forcé. Enfin, ça dépend du boucher.

L’intérêt est que vous pourrez récupérer au passage les abats, qui viendront s’ajouter à votre poulet pour des goûts encore plus prononcé. Une fois enlevé et préparé, ceux-ci seront placés à l’intérieur du poulet pendant la cuisson. Pour ma part, je ne les mange pas mais je les utilise systématiquement. Faut pas gâcher, y parait.

Bon, tout le monde sait faire un poulet. Enfin, j’espère. Mais là n’est pas l’intérêt. Ici, je vous propose d’utiliser le jus de cuisson pour faire une sauce au vin rouge. Cela marche aussi avec le vin blanc. A vous de voir.

Le poulet est parfait pour le repas du dimanche midi. Je me rappelle que chaque dimanche en famille était l’occasion d’un excellent poulet-frites, cuit avec soin par mon papa. Et tout nouveau poulet est maintenant systématiquement, et inconsciemment, comparé à ce poulet dominical.

Je ne nie pas que celui-ci a certainement dû être sublimé un petit peu (trop ?), ce qui fait dire à ma chère et tendre que je m’y réfère sans même le vouloir. Pas facile d’être une cuisinière ! Surtout quand on a un gourmand à la maison…

Pour 4 personnes – Préparation : 15 mn – Cuisson : 60 mn – Th. 6-7

Ingrédients :

  • 1 poulet d’1 kg à 1,5 kg
  • Beurre
  • Huile d’olive
  • 1 cube de bouillon de volaille
  • 20 cl de vin
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • Sel
  • Poivre

Recette :

  1. Préchauffer le four à 220°C (Th. 6-7)
  2. A l’intérieur du poulet, déposer une grosse noix de beurre. A l’extérieur, tartiner de beurre. Saler et poivrer l’intérieur et l’extérieur.
  3. Coucher le poulet sur une cuisse et mettre le plat à mi-hauteur du four. Laisser cuire 1 heure. Retourner le poulet sur l’autre cuisse puis sur le dos au cours de la cuisson pour qu’il dore uniformément.
  4. Sortir le poulet. Le découper.
  5. Délayer un cube de bouillon de volaille dans un peu d’eau et déglacer le jus de cuisson tout en grattant le fond avec une cuillère en bois pour récupérer les sucs. Puis ajouter la farine et le vin rouge. Faire réduire en plaçant le plat sur des plaques chaudes. Attendre jusqu’à ce que le jus se transforme en sauce relativement épaisse.

Pour accompagner votre poulet, vous pouvez utiliser comme moi des panais, pommes de terre, carottes, ail et oignons. Le mieux est de les enfourner avec votre poulet et de les faire cuire en même temps.
Éviter de les découper trop fins, au risque de les faire cuire trop vite.

Poulet fermier rôti au four et sauce au vin rouge

7 réflexions au sujet de « Poulet fermier rôti au four et sauce au vin rouge »

  1. Bonjour,

    Je viens de mettre en ligne un site entièrement gratuit, sur lequel vous déposez une annonce pour 6 mois renouvelable gratuitement et a volonté. Vous pouvez la modifier gratuitement et a volonté. Ce site a pour but de recenser toutes les personnes particulier ou professionnel qui font du produit bio, fermier ou responsable. Dire aux gens de ne plus aller chercher des produits de mauvaise qualité en grande surface mais de regarder autour de chez eux, il y a forcément une personne qui fait le produit qu’ils recherchent, de meilleure qualité et généralement à des prix inférieurs aux grandes surfaces.

    Relancer le commerce de proximité, retrouver les mentalités de nos grands ou arrière grands parents, avec le don, l’échange ou la vente de proximité, avec plus tard la géolocalisation. Montrer autre chose à nos enfants que des rayons pleins de barquettes.

    http://www.letoutfermier.com

    Bien cordialement
    Thibault

Répondre à bastie Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *