Carpaccio de betteraves, pomme, feta et noix de pécan

Carpaccio de betteraves, feta et noix de pécan

Que ne ferions-nous pas avec plus de temps ?

Ah, si j’avais le temps… En fait, je crois que je ne ferais strictement rien. C’est le luxe ultime quand on est trop occupé.

Bon je ne peux pas dire que je suis débordé au point de ne pas me trouver quelques plages de repos où ma fainéantise naturelle reprend le dessus. Mais tout de même, j’aspire à plus de rien (tiens, une sorte d’oxymoron).

Sur ces pensées introspectives, je vous livre une petite recette rapide et très facile.

J’avoue, la betterave me fait penser à la cantine. Et ce n’est pas un compliment pour cette racine violacée au goût légèrement sucré. Mais, si. Rappelez-vous… Toutes ces entrées insipides à base de carottes râpées, de tomates coupées et de betterave en cube. Le tout sans une once de vinaigrette.

Ah, mais c’était le bon temps : pas de soucis, pas de responsabilité. En tout cas, c’est ce que les adultes ne cessaient de me répéter. Profite, qu’ils disaient, bientôt ce sera à ton tour de regretter ton enfance.

Oui, mais non. Je n’y ai jamais cru. J’ai toujours voulu être un adulte : la liberté, la vraie !
Et rétrospectivement, je peux dire que je n’ai pas changé d’avis. Rien ne me ferait revenir au temps des betteraves sans goût. Maintenant, je cuisine comme j’aime. Et c’est bien mieux comme cela.

Et malgré cet « a priori » légèrement négatif, je n’y peux rien, sa couleur tape-à-l’œil m’attire telle une réclame de l’ancien temps (« du bon, du beau, du bonnet »). En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, la betterave se retrouve donc dans mon panier.

Et même si je ne suis pas fan, Chouchane a le don de la transformer en quelque chose de plus attrayant. Par exemple, là, c’est un carpaccio de betterave. Tout de suite, dis comme cela, c’est beaucoup plus alléchant.

Tout le secret est de changer la présentation. Ici, la betterave n’est pas coupée en cube mais en très fines rondelles. Et hop, ni vu ni connu, je t’embrouille. Ce n’est plus de la betterave, c’est de l’art. Bon ok, je m’emporte peut-être un peu. Mais que voulez-vous, si on arrive à me faire oublier les fades souvenirs gustatifs de la cantoche, associés à certains aliments, on en est que plus respectable.

Sinon, pour la présentation, essayez-la sur une assiette blanche, la couleur ressort encore mieux.

Pour 2 personnes – Préparation : 10 mn

Ingrédients :

  • 2 petites betteraves cuites
  • 100g de feta
  • 8 noix de pécan
  • 1 pomme (Pink Lady, par exemple)
  • 4 cuillères à soupe d’huile de noisette
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de xérès
  • 4 branches de persil plat
  • Sel
  • Poivre

Recette :

  1. Prendre si possible des betteraves de mêmes tailles. Ce sera plus harmonieux pour la présentation. Les couper en fines rondelles.
  2. Enlever le trognon de la pomme. La couper en fines rondelles.
  3. Dans une assiette, alterner en rosace les rondelles de betterave et de pomme.
  4. Couper la feta en petits cubes. Les disposer sur les betteraves et les pommes.
  5. Saupoudrer de persil plat fraichement ciselé et de noix de pécan hachées.
  6. Assaisonner d’huile de noisette et de vinaigre de Xérès.
  7. Saler et poivrer.

Remarque : vous pouvez remplacer la feta par du chèvre frais ou du beaufort. Et les noix de pécan par des noisettes, des noix ou des pignons. Personnellement je ne remplace pas le persil plat, même si je n’en suis pas particulièrement accro, ici, je trouve qu’il a sa place !
Pour la vinaigrette, vous pouvez substituer l’huile de noisette par de l’huile de noix ou simplement de l’huile d’olive.

2 réflexions au sujet de « Carpaccio de betteraves, pomme, feta et noix de pécan »

Répondre à Recette Cuisine Facile Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *