Noix jeunes préservées

Noix jeunes préservées

Traduction littérale de « Young Walnut Preserved », libellé que l’on trouve sur l’emballage, ce met surprenant nous vient tout droit d’Arménie. Jusqu’à il y a quelques jours, je ne connaissais pas cette forme particulière de noix.

Une amie, qui savait Chouchane arménienne (en même temps, ce n’est pas très dur, vu le prénom. Et puis s’il y a un doute, le nom de famille finit de convaincre : TOPALIAN), avait gouté en Arménie des noix non séchées, marinées dans un liquide brun.

Étonnée du goût et de la texture, elle s’était précipitée dans une épicerie arménienne à Lyon (Bahadorian dans le 3ème arrondissement) pour tenter d’en trouver et nous faire partager sa trouvaille. Et c’est finalement dimanche dernier qu’elle nous présenta un pot avec des sortes de grosses olives noires à l’intérieur.

Noix jeunes préservéesJoueuse, elle nous demanda de deviner ce que cela pouvait bien être. Nous fûmes comme de bien entendu incapables de trouver, et des propositions comme « clou de girofle » ou « noix de muscade » pour les épices de la marinade fusèrent. Noix de muscade n’était pas si loin, même si cela concernait plutôt le sirop que l’olive bizarre, elle-même.

Au final, ce sont donc des noix jeunes, non séchées, et marinées dans un sirop sucré et épicé. Cela a pour propriété de les préserver. La texture est légèrement étrange puisque que l’on à l’impression de croquer une noix tendre, ce qui n’est pas commun. Un léger goût de noix verte se dégage. C’est amusant et plutôt bon.

J’ai essayé de trouver des informations sur internet dès mon retour, et à ma grande surprise, impossible de dénicher quoi que ce soit.

A priori on les sert en entrée, avec du fromage et du pain. Mais j’imagine qu’avec un peu d’imagination, on doit pouvoir leur trouver de nombreux usages.

J’ai quand même trouvé une recette, perdue dans les méandres de la toile, et je vous en fais donc part :

Pour 2 à 4 personnes

Ingrédients :

  • 20 noix vertes
  • 600 g de sucre
  • 2 g clou de girofle
  • 2 g de cannelle
  • 2 g de cardamome
  • 100 g de citron vert
  • 1 l d’eau

Recette :

  1. Peler les noix vertes comme une patate.
  2. Les placer dans de l’eau pendant 7 jours, jusqu’à ce qu’elles deviennent très noires. L’eau doit être changée 3 à 4 fois par jour.
  3. Après 7 jours, les placer dans un jus de citron vert. Ajouter un litre d’eau. Les laisser pendant 24 heures.
  4. Les laver, les percer avec une fourchette et les cuire 10 mn dans de l’eau bouillante. Les placer dans de l’eau froide pendant une heure.
  5. Faire un sirop de sucre, de cannelle, de clous de girofle et de cardamome. Placer les noix dedans.
  6. Faire réduire 5 à 8 minutes. Laisser reposer pendant 24 heures. Répéter cette opération 4 jours de suite. Le 4ème jour, les noix doivent être douces, un peu molles à l’extérieure et légèrement croquantes à l’intérieure.

Cela me parait un peu long à faire et, si vous souhaitez vous initier aux joies de la culture arménienne, je vous conseille plutôt de vous rendre dans une épicerie spécialisée.

Et vous, vous connaissiez ?

3 réflexions au sujet de « Noix jeunes préservées »

  1. Merci beaucoup pour cette recette que nous étions plusieurs à rechercher !
    J’ai goûté des noix vertes au sirop qui ressemblaient tout à fait à ce que vous décrivez, lors d’un mémorable brunch azéri 🙂
    Bonne continuation !

  2. Bonsoir,
    Je remercie de partager votre recette, je le fais et 9ème jour les noix sont pas encore noire, j’attends qui noircissent ou je passe à l’étape suivante ?
    Si quelqu’un pourra me renseigner, ça m’aidera beaucoup…
    Merci d’avance.

Répondre à Fiso Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *