La malle W. Trousseau

Malle W. Trousseau
Malle W. Trousseau

La tradition du trousseau de mariage s’est un peu perdue, il faut bien le dire. Cette coutume quasi-ancestrale, perdue après la seconde guerre mondiale, indiquait le passage à l’âge adulte, le départ de la maison. On y trouvait du linge de maison, des vêtements, et parfois des ustensiles de cuisine.

En Bretagne, la veille du mariage, un cortège exceptionnel était donné et l’on emmenait, en famille, le trousseau jusqu’au domicile du futur époux. Le tout se finissait bien évidemment autour d’un petit verre. La Bretagne, quoi !

Et c’est donc ce trousseau, exposé avec joie et fierté aux invités, que la malle W. Trousseau tente de ressusciter.

La Malle rassemble des ustensiles de cuisine pour préparer les repas, regroupés en 3 plateaux :

  • « LA COUPE » (Couper, Découper, Émincer, Hacher, Ciseler, Trancher, Désosser, Affûter, Peler, Éplucher, Concasser, Écraser, Épicer, Verser, Servir),
  • « LA CUISSON » (Cuire, Mijoter, Sauter, Poêler, Frire, Braiser, Dorer, Retourner, Essuyer, Présenter, Servir),
  • « LES CONTENANTS » (Préparer, Laver, Égoutter, Rafraîchir, Fouetter, Mélanger, Presser, Cuire, Mariner, Gratiner, Rôtir, Essuyer).

J’imagine sans peine que cela ne doit pas être donné, mais quand on aime, on ne compte pas (parait-il) !
Et puis la qualité de fabrication semble au rendez-vous : voilà un bel objet fait pour durer dans le temps. Du beau, du bon… du costaud, du solide.

Si ça vous tente, n’hésitez pas à faire un tour : Site web de la malle W. Trousseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *